Grolières

Une restructuration achevée

Le quartier des Grolières a été intégré aux opérations du G.P.U. (Grand Projet Urbain : dispositif antérieur au GPV, 1994-1999) en 1997, en réaction à une situation d’urgence : près de 25 % de vacance locative, quasi-insalubrité de certains logements, enclavement et mauvais fonctionnement urbain, dégradation des espaces extérieurs, montée de la délinquance et du sentiment d’insécurité.

Les objectifs de la restructuration urbaine

Le programme de restructuration urbaine a été établi en 1997 par la Ville de Vaulx-en-Velin, le Grand Lyon et l’État en lien avec les cinq bailleurs sociaux, et actualisé en 2000. Il a été réalisé en quatre phases successives de travaux entre 1997 et 2005.

Ses objectifs majeurs étaient de :

  • Améliorer la qualité de vie des habitants par l’aménagement d’espaces publics et d’aires de jeux, le renforcement du lien social et la création d’équipements publics.
  • Sécuriser les espaces extérieurs par le désenclavement du quartier, la sécurisation des halls d’immeuble, la clarification des espaces à usage public et privé, et le renforcement de l’éclairage
  • Améliorer l’attractivité résidentielle du quartier par une réhabilitation du parc logement, la diversification de l’habitat et le renforcement de la gestion de proximité.
    

EN SAVOIR PLUS

     - Maîtrise d’œuvre : 
       Anne Laure Giroud et Humbert David, architectes-paysagistes
     - Coût du projet :
       Coût total (hors construction) : 4,2 millions d’euros
       Financement : État (27,5%), Grand Lyon (45%), Ville de Vaulx-en-Velin (12,5%), Autre (15%)

Un cadre de vie de qualité pour tous

Une attractivité résidentielle retrouvée