Mas du taureau

Un projet ambitieux

Après la restructuration du quartier des Grolières et la revalorisation des copropriétés des Cervelières-Sauveteurs, le Mas du Taureau va profiter d’une opération de rénovation urbaine qui figure parmi les plus importantes de France. L’objectif sera de créer un quartier exemplaire de la ville de demain : avec des logements de qualité accessibles à tous, connecté à l’agglomération , doté d’équipements structurants et d’espaces publics de qualité. De quoi redonner au Grand Mas un nouvel élan !

L'écoquartier du Mas du Taureau

Une démarche d'éco-quartier qui valorisera et renforcera l'identité verte du Mas du Taureau

La ZAC (Zone d’Aménagement Concerté), pilotée par la Métropole de Lyon, réorganisera les 40 hectares d’espaces publics du quartier. Une véritable démarche d’éco-quartier se met en place pour favoriser un développement urbain maitrisé et durable.

Objectifs : préserver la qualité paysagère du quartier, révéler et valoriser la présence singulière de l’eau, (en s’appuyant sur les traces historiques des Lônes du Rhône) favoriser les mobilités douces: piétons, vélos...
De nouvelles rues résidentielles, des espaces verts et des cheminements piétons s’articuleront autour d’une vaste place bordée de commerces et animée par le marché réorganisé. Des nouvelles résidences s’implanteront progressivement en respectant les principes d’un urbanisme durable et maîtrisé (résidences de petite taille, performance énergétique, jardins privatifs, balcons et terrasses...).
Ce réaménagement urbain donnera également naissance à une véritable «coulée verte» qui traversera le quartier de part en part. Parcs, plateaux piétons, espaces modes doux, jardins partagés et aires de jeux faciliteront ainsi les liaisons avec les quartiers environnants et renforceront l’identité verte du quartier qui, aujourd’hui déjà, est appréciée et revendiquée par ses habitants.

Un quartier arrimé à l'agglomération

Comme ailleurs dans l’agglomération, la qualité des transports en commun participera activement à la réussite de la rénovation urbaine. Les transports en commun dynamisent l’activité économique et rendent le territoire attractif pour les familles. 

Une nouvelle connexion en transport en commun est à l’étude avec le Sytral et la Métropole de Lyon. Elle facilitera les liaisons avec Villeurbanne et les relations entre le Campus de Vaulx-en-Velin et celui de la Doua.

Une nouvelle dynamique économique

La proximité des infrastructures et des transports en commun, le rayonnement des campus et des nouveaux équipements pourront attirer les entreprises et une offre de formation complémentaire au campus (corridor universitaire).

Une étude de positionnement économique est pilotée par la Métropole de Lyon pour déterminer le potentiel d’activités économiques pour la Grande Île et le Mas du Taureau.

De nouveaux services et équipements innovants

En phase avec l’ambition de la ville et les besoins des habitants, ils sont un vecteur d’attractivité et de mixité pour la commune. 

La Médiathèque - Maison de Quartier , dont les travaux démarreront en 2018, proposera un lieu polyvalent et ouvert tant sur le numérique que sur l’innovation sociale. 
Avec 18 classes, une crèche et des conditions d’accueil et d’apprentissage idéales, l’ équipement René Beauverie  verra le jour dès la rentrée 2018. 

Ce programme d’équipements sera complété par la rénovation de l’ensemble des groupes scolaires, la construction d’un gymnase et la rénovation de la piscine Jean Gelet.

Une vie commerciale renforcée

Le transfert des commerces de la place Guy Môquet dans de nouveaux locaux plus accessibles et visibles est prévu. Ils seront situés en rez-de-chaussée des immeubles le long d’une nouvelle place réaménagée. Ils proposeront une offre complémentaire à celles du centre-ville et répondant aux besoins de proximité des habitants. 

Une halle de marché intégrée dans la place publique confortera par ailleurs l’importance du marché forain du Mas du Taureau et participera elle aussi à la vie commerciale de la place.

Des logements diversifiés et économiquement performants

Les démolitions actuelles permettent de refondre l’offre de logements du quartier constituée uniquement de logements sociaux construits dans les années 1970. 

L’objectif, pour la Ville de Vaulx-en-Velin comme pour ses partenaires, est de reconstruire autant de logements que démolis, soit 1500 logements d’ici 2030. Répartis en petites unités, ils seront mieux intégrés à l’environnement et comprendront une majorité de logements privés et en accession à la propriété.
Déjà engagée, la construction de nouveaux programmes se poursuit et concerne dans un premier temps le secteur Pré de l’Herpe. Environ 270 logements auront ainsi vu le jour en 2020. 
Ils répondront tous aux normes environnementales en vigueur. Conception bioclimatique, utilisation de matériaux écologiques, isolation renforcée et raccordement à un chauffage urbain performant figureront comme des priorités pour chaque réalisation du projet.
D’ici 2020 également, tous les logements sociaux maintenus sur le quartier seront réhabilités afin de les rendre écologiquement performants. Les locataires profiteront ainsi de charges moins élevées et d’un environnement refait à neuf et valorisé dans le cadre du projet.

EN SAVOIR PLUS
      Publication :
     - Mas du Taureau, le projet de renouvellement urbain (juin 2016) >>
   
     Concertation
     - La concertation NPNRU, cahier et registre de concertation (juillet 2017)  >>

Médiathèque - Maison de quartier

L'équipement René Beauverie

Les habitants au cœur du projet