Thibaude

Un quartier revégétalisé

La Thibaude est l’un des premiers quartiers de la commune à avoir connu une restructuration urbaine conséquente. Achevée en 2000, cette dernière constitue par ailleurs la première étape dans la rénovation des quartiers est et s’illustre particulièrement par sa trame urbaine qui fait la part belle au végétal.

La restructuration urbaine

Une nouvelle trame urbaine

L’espace libéré par les démolitions a permis d’ouvrir le quartier en créant une rue traversante et une promenade piétonne et d’aménager une place publique au cœur du quartier. Seule une grande dalle de parking a été préservée. Les autres ont été démolis et ont laissé place à des poches plus petites et à du stationnement le long de la rue.

Des espaces verts en pied d’immeuble

Les pieds d’immeubles ont été ‘résidentialisés’, ainsi, chaque résidence dispose désormais d’un jardin d’agrément avec des jeux pour enfants et des espaces de détente. Ces jardins se démarquent des espaces publics grâce à des transitions douces : ils ne sont pas fermés par des barrières et des portails mais ce sont des revêtements de sol qui changent, des haies d’arbustes ou des clôtures basses qui délimitent les différents espaces. Des espaces de jeu pour les plus grands ont été créés : un terrain multisports, un terrain de basket, des tables de ping-pong.

Qualité paysagère

L’ensemble du quartier a été revégétalisé. Les haies délimitent espaces piétons et espaces voitures, les arbres cadrent la rue et la place publique, des massifs végétaux habillent les abords des constructions... Des jardins familiaux ont également été créés. L’école dispose d’une parcelle pédagogique et une vingtaine de parcelles ont été attribuées à des jardiniers du quartier.

Interventions sur les logements

Trois allées (87 logements) ont été démolies 1998. Une importante réhabilitation des immeubles et logements restants a été entreprise entre 1996 et 1998.